Mars  
[english translation not yet available]



Au-delà des routes de terre tracées par les géomètres de la Compagnie s'étendent des déserts blancs de pierres et de poussière que personne n'a jugé nécessaire de nommer.
Là-bas, même les ondes radio se perdent et disparaissent à l'horizon. Passée la crête des dernières grandes antennes immobiles, seuls les démons gémissent, hurlent, ou chantent parfois dans le réseau des relais électriques aux heures les plus chaudes de la journée.

L'immensité est une sorte d'éternité ; certains ont prétendu que le royaume des dieux commence là où finissent les cartes, dans le silence, l'absolu et l'absence. D'autres affirment que les pistes erratiques qui s'égarent dans les collines ne mènent nulle part et que ceux qui les suivent ne trouveront que fièvre et désespoir, écrasés par le vide.